S’il n’y a pas encore d’estimations, les pertes s’annoncent sévères. En témoigne l’ampleur géographique de ces gelées, touchant les vignes d’Alsace, Champagne, Chablis, Jura, Languedoc, Val de Loire, Sud-Ouest…